Bertrand nous parle de son site comparatif pour le massage

Le stress semble être l’une des choses les plus communes à notre époque. Bureau, travail maison, on n’y échappe nulle part. Ce qui explique ce pour quoi les appareils de massage sont autant en vogue. Autour de moi, j’ai des amis qui se posent de nombreuses questions sur l’efficacité de ces appareils. Alors j’ai décidé d’en tester un pendant quelques jours. Voici ce que j’en ai retenu.

Présentation de l’appareil

Pour l’occasion, j’ai décidé d’acheter le Naipo masseur. Je l’ai reçu 3 jours seulement après l’avoir commandé en ligne pour 49,99 euros. A la réception, il se présentait sous la forme d’une ceinture de massage à mettre sur les épaules à l’image d’une longue écharpe qui descend jusqu’à votre buste.

On met la partie la plus large derrière la tête et des boutons lancent le massage. Sur le site, il était décrit comme : un appareil de massage anti-cellulites masseur vibrant de relaxation multifonction avec embouts interchangeables et intensité variable pour le dos et la nuque.

https://www.appareil-massage.org/

Les avantages de l’utilisation du Naipo masseur

Je me suis mis à l’essayer le jour même et au bout de 03 jours d’essai, le résultat était fabuleux. Déjà, son mode d’emploi sans fil lui donne l’avantage de pouvoir être utilisé partout à la maison. Son utilisation est très simple et sa batterie permet une utilisation optimale pendant deux heures.

Il masse très bien et dénoue efficacement les muscles. Les douleurs que j’ai habituellement au cou et aux épaules à la fin d’une journée de travail ont comme par enchantement disparues. On sort d’une séance de massage totalement détendu. Cet appareil permet réellement de déstresser, chasse le sommeil et limite les effets de la fatigue.

Quelques inconvénients

La perfection n’étant pas de ce monde, notre appareil n’y échappe pas. En effet, les premiers massages ont plutôt été rudes pour moi. Mais on s’y habitue avec le temps. Il y a également que l’appareil perd en puissance au fur et à mesure qu’il se décharge. Je n’ai pas trouvé grand-chose à lui reprocher. Je vous le recommande donc vivement.

A lire aussi

Laura, ou la fameuse serial testeuse d’appareils Polaroids.