Qu’est-ce que la TNT ? La réponse de Louis, auteur de Antenne-TNT.com

TNT signifie télévision numérique terrestre (ou transmission numérique terrestre). Il s’agit de la diffusion terrestre de la télévision en format numérique. Actuellement, la radiodiffusion terrestre est vue et adoptée à l’échelle mondiale.

Elle diffère de la télévision terrestre qui utilise un réseau de tours de transmission pour relayer le signal à travers un pays. Chaque tour de transmission a une zone de couverture spécifique, et c’est le réseau de couverture qui fournit les signaux de télévision.

Le signal de diffusion est envoyé aux différentes tours et si vous vous trouvez dans la zone couverte par une tour, vous pourrez recevoir les services de diffusion via une antenne terrestre à fixer sur votre toit ou sur votre téléviseur. Cet article a été écrit lors de notre rencontre avec Louis, l’auteur du site pédagogique www.Antenne-TNT.com.

Quelle est la différence entre la télévision analogique et la télévision numérique ?

Lorsqu’il s’agit de la télévision analogique pas du défroisseur, le signal est transmis sous forme d’ondes électromagnétiques. Ce n’est pas le mode de transmission des signaux pour la télévision numérique. Pour cette dernière, le signal est codé et peut être compressé. Ce qui permettra donc de diffuser plus de chaînes. De nouveaux canaux vidéo peuvent être fournis dans la même fréquence qu’un canal analogique.

À lire aussi notre article sur les sièges auto pour enfant.

Louis nous explique tout sur la TNT

Les raisons de la migration vers le numérique

Plusieurs sont les raisons pour lesquelles l’analogie a basculé vers le numérique. La première est que la technologie analogique est très ancienne et dont l’entretien coûte cher.

A contrario, la technologie numérique est plus efficace. Elle permet plus de canaux, un meilleur son, une meilleure qualité d’image et de nouveaux services que nous n’avions jamais eus auparavant.

Étant donné que le numérique utilise le spectre radioélectrique de manière plus efficace, cela signifie que des fréquences performantes pourront être libérées et utilisées pour d’autres services. Le spectre étant rare, il est nécessaire de l’utiliser plus efficacement si l’on veut bénéficier davantage de services de télécommunications et de radiodiffusion comme avec le système d’un babyphone.

Enfin, le reste du monde passe au numérique et l’organisme international qui coordonne l’utilisation des fréquences a décidé que l’analogique ne sera pas protégé des interférences après 2015. Cette décision concerne tous les pays qu’ils soient développés ou non.

À découvrir, l’interview de Geoffrey de chargeur.biz